le blog follow win betting
Par 
FWB
, le 
20 Juillet 2020
Stratégies de paris

Y a-t-il un avantage du terrain au football ?

Dans le football, comme dans la plupart des sports, il est globalement convenu que les équipes à domicile ont un avantage par rapport à l’équipe qu’elles reçoivent. Nous allons voir dans cet article si cette croyance populaire est fondée ou non.

Qu’est-ce que l’avantage du terrain ?


Avant de rentrer dans les détails des formes que pourraient revêtir l’avantage du terrain, il convient de le définir. S’il n’existe pas une définition à proprement parler de l’avantage du terrain, on pourrait le résumer comme l’ensemble des avantages perçus dont dispose l’équipe étant à domicile. Ces avantages pourraient prendre différentes formes selon les acteurs :


L’équipe à domicile


Si on pose la question quel est le plus grand avantage dont bénéficie l’équipe à domicile par rapport à son adversaire ? La plupart des personnes interrogées répondraient sûrement les supporters. En effet le 12ème homme au football, comme peut l’être le Mur Jaune à Dortmund pourrait représenter un véritable avantage pour son équipe dans des moments critiques.

L’équipe à l’extérieur


Concernant l’équipe effectuant le déplacement, celui-ci peut être très long dans certains cas. Par exemple l’Inter Miami de David Beckham se déplaçant à Seattle en MLS ou bien le FC Porto disputant un match de Ligue des Champions sur le terrain du CSKA Moscou nécessitent chacun un voyage de plus de 3000 km. On pourrait se dire que l’équipe visiteuse serait davantage fatiguée et serait dans des conditions moins optimales pour préparer son match que son adversaire.


L’arbitre

Lorsqu’il y a des actions litigieuses, de nombreuses personnes ont tendance à dire que l’homme en noir avantage l’équipe à domicile, encore plus quand celle-ci bénéficie d’une grande notoriété (Real Madrid ?).


L’avantage du terrain au football : mythe ou réalité ?


Les différents aspects abordés ci-dessus, et bien d’autres ont fait l’objet d’études visant à déterminer si oui ou non ils ont un impact direct sur l’avantage dont pourrait bénéficier l’équipe à domicile.


Avant de rentrer dans le détail de certaines études, il est possible d’affirmer que l’avantage du terrain n’est pas un fantasme. En effet, en analysant les résultat de plus de 300 ligues et presque 40000 matchs, ont arrive aux résultats suivants : 44% de victoires à domicile, 25% de matchs nul et 31% de victoire à l’extérieur (certaines divisions comme la Bundesliga autrichienne font néanmoins figure d’exception puisqu’il y a plus de 40% de victoires à l’extérieur cette saison).


Une fois ce constat effectué, nous allons regarder certaines études pour voir si il est possible d’identifier certains éléments permettant d’expliquer ce phénomène. Tout d’abord, Marek et Vávra ont publié une étude sur l’avantage du terrain en Premier League anglaise à partir de l’analyse des buts marqués et concédés et non des points. S’il en est ressorti qu’il y aurait bien un avantage du terrain, il n’est pas possible de corréler cet avantage à l’importance que peut avoir le public, tant en nombre qu’en ambiance. Une de leur piste de réflexion, se basant sur les résultats de la saison 2015-2016 porte sur l’impact des distances parcourues par l’équipe jouant à l’extérieur.


Cette réflexion est appuyé par une étude de Oberhofer, Philippovich et Winner qui analyse les déplacements des équipes en Bundesliga allemande. Cette étude souligne que plus la distance parcourue pour disputer le match est importante, plus la propension des équipes à concéder des buts augmente.

Maintenant que nous avons regardé (succinctement) l’avantage du terrain par rapport à l’équipe à domicile et par rapport à l’équipe à l’extérieur, intéressons-nous aux arbitres. Moskowitz et Wertheim, dans leur ouvrage Scorecasting : “The hidden influences behind how sports are played and games are won”, ont mis en évidence que les équipes à domicile bénéficient de décisions plus favorables lorsque celles-ci sont sujettes à interprétation. Au risque de décevoir les partisans de la théorie du complot, non cet avantage n’est pas lié au fait que des valises remplies de billets seraient déposées dans le vestiaire des arbitres avant le début de la rencontre. L’avantage serait dû à l’influence qu’aurait le public sur l’arbitre car même si celui-ci se veut impartial, il n’en reste pas moins un être humain qui peut être influencé par les interactions sociales autour de lui.


Nous savons que les différents auteurs ayant traité le sujet de l’avantage du terrain au football s’accorde sur un fait : cet avantage est bien réel et est confirmé par les chiffres. Il est cependant difficile d’établir quels sont les éléments qui ont le plus d’importance car dans l’exemple développé ci-dessous, vous allez vous apercevoir que la distance ainsi que la pression de la foule ne semblent pas être à première vue des éléments déterminants dans l’avantage du terrain, qui lui est manifeste.

L’avantage du terrain en Ligue 1


Pour illustrer l’avantage du terrain en football et mettre en lumière les limites des arguments avancés par les études mentionnées ci-dessus, quoi de mieux que notre merveilleuse Ligue 1 ?


Sur les 5 dernières saison il y a eu entre 42% et 49% de victoires à domicile. Jusque là rien de surprenant. En s’attardant sur la dernière saison (oui elle n’est pas complète et ne le sera d’ailleurs jamais, mais les 279 matchs joués permettent d’extraire des tendances globales) 18 des 20 clubs ont gagné plus de points à domicile qu’à l’extérieur. Un des deux clubs n’ayant pas gagné plus de points à domicile qu’à l’extérieur est l’Olympique de Marseille qui en avait gagné autant au Stade Vélodrome qu’en déplacement au moment de l’arrêt de la saison. Etant donné que l’OM est censé avoir une des meilleures (la meilleure ?) ambiance en Ligue 1, on peut se demander si l’influence du public est si importante que ce qu’ avancent certaines études. Le nombre de cartons rouges distribués (3 contre Marseille et 1 contre l’adversaire) ne tend pas non plus à valider cette théorie même si d’un autre côté, l’OM a reçu davantage de pénaltys à domicile qu’il n’en a concédé (2 contre 1).

Illustration de l'avantage du terrain au football - Match Montpellier-Rennes


En 2019-2020, le club ayant le plus gros différentiel de points entre ceux gagnés à domicile et à l’extérieur est Montpellier (+1,72 pts par match). Comme vous pouvez le constater ci-dessus, si le MHSC a bien entendu des supporters passionnés, la Mosson n’est pas réputée pour son ambiance de folie. Si on regarde de plus près les résultats on s'aperçoit que Montpellier a gagné 10 de ses 14 matchs disputés à domicile cette saison. Contre quels clubs ont été concédés les résultats négatifs ? Paris, Rennes, Angers et Metz. Les matchs contre Nice, Lyon, Monaco et Nîmes se sont quant à eux tous conclus par des victoires. On aurait pu ajouter Toulouse à la liste mais comme il suffisait d’entrer sur le terrain pour gagner… Cette liste a pour but de montrer que si il existe sûrement un impact des distances parcourues sur les résultats, il ne faut pas en faire une généralité.


L’avantage du terrain est réel, en football comme dans la plupart des sports. Il est en revanche compliqué d’identifier quels critères ont le plus d’influence et sur quels acteurs. Les quelques exemples développés ci-dessus n’ont pas pour but de dire que les différentes études ayant traité ce sujet sont erronées mais de les mettre en perspective pour montrer qu’il n’y a pas un critère qui vous permettra de réussir vos paris sportifs à tous les coups contrairement au Surebet.

Crédit photo : Pixabay / suesun & S. Plaine / CC-BY-SA-4.0

Découvrez le Club FWB pour accéder aux pronostics et aux articles réservés aux membres !

Je m'inscris
Vous pourriez aussi aimer
A PROPOS

Le blog Follow Win Betting est un espace de conseils en paris sportifs destinés à tous ceux souhaitant acquérir des connaissances dans ce domaine. Nous essayons de traiter des sujets qui répondent à vos besoins et vos envies en matière de pronostics et de paris sportifs.

ARTICLES FAVORIS